MÛ - présentation

Mû se présente comme un champ d'explorations physiques inédites.
Il s'agit dans ce projet de mettre en jeu le corps d'un artiste de cirque par le biais de la
force électromagnétique : un corps est confronté à des dispositifs électromagnétiques
par lesquels les repères ordinaires (le haut, le bas, l'animé et l'inanimé, ...) sont

modifiés.
Nous utilisons des aimants. Nous les manipulons pour interagir avec le corps du
personnage et faire subir des modifications à son environnement et à ses mouvements.
Nous imaginons de nouveaux types de jeux circassiens en concevant des systèmes
électromagnétiques, à la fois dispositifs scénographiques et nouveaux agrès, permettant
(tout aussi bien que la gravité ou que la force centrifuge habituellement prédominantes
au cirque) de soumettre le corps aux contraintes, d'en révéler la liberté et les limites.
L'enjeu pour l'artiste de cirque est alors de s'adapter aux situations périlleuses
auxquelles il est soumis, de conserver la maîtrise relative de son corps.
Nous transformons des situations quotidiennes en les « déformant » par le biais de
l’électro-aimantation. Nous « floutons » la limite entre normal et anormal, probable et
improbable, possible et impossible pour faire émerger une sensation d’étrangeté.
Nous avançons avec deux idées en tête : toucher du doigt l'impossible et bien se marrer.

Ce projet se décline en plusieurs formes :

- le spectacle complet, d'environ 1h
- les modules / petites formes (7 à 10 min), dans lesquels chaque confrontation à un dispositif électromagnétique différent constitue une performance courte indépendante de l'ensemble.
- les actions de médiation Arts/Sciences